blocage à l'eau

Temps de lecture :

Historiquement le blocage à l’eau est le premier des procédés utilisés.

La solution de régénérant est injectée à la base du lit de résines échangeuses d’ions, en même temps qu’est introduit un courant d’eau de blocage par la partie supérieure de l’appareil, la sortie des fluides s’effec­tuant en des points de prélèvement situés dans la partie supérieure du lit de résine (figure 1).

Les bilans de régénération ont montré qu’à condition de limiter la vitesse ascensionnelle à une valeur comprise entre 2 et 2,5 m · h–1, on obtenait des qualités de l’eau traitée satisfaisante avec toutefois des doses de réactifs encore élevées.

Ce système n’est pratiquement plus utilisé aujourd’hui compte tenu du développement de procédés plus performants, ci-après exposé.

Image sécurisée
Figure 1. Blocage eau
pour aller plus loin :