détermination de la siccité limite

Temps de lecture :

L’appareillage est identique à celui employé au test de filtrabilité.

Le piston est, dans ce cas, absolument obligatoire. Il a pour but de transmettre intégralement à la boue la pression admise dans la cellule et d’éviter que le gâteau ne se craquèle.

Le mode opératoire est le même que celui utilisé au test de filtrabilité. mais il faut effectuer, après avoir versé l’échan­tillon de boue dans la cellule, les opérations suivantes :

  • enfoncer le piston, vis de purge enlevée, jusqu’à effleurement de la boue ;
  • mettre et serrer la vis de purge ;
  • puis reprendre le mode opératoire du test et poursuivre la mesure de la résistance spécifique jusqu’à obtention de la branche asymptotique verticale de la courbe :
Formule : détermination de la siccité limite

En pratique, arrêter la filtration lorsque la pente de la tangente au point considéré est 5 fois supérieure à la pente de la partie rectiligne initiale. Déterminer la siccité du gâteau sous la pression choisie (à 105 °C ± 2 °C, jusqu’à poids constant).

pour aller plus loin :