matières en suspension ( MES ) dans les boues liquides

Temps de lecture :

Quand les boues sont peu concentrées, le poids sec ne doit pas prendre en compte la teneur en substances dissoutes de l’eau interstitielle de la boue. Deux méthodes sont proposées.

méthode par centrifugation

Utiliser une centrifugeuse de laboratoire équipée de godets de 100 mL gradués. Remplir chaque godet de 80 mL de boue et centrifuger à 4 000-5 000 t · min–1 pendant 10 minutes. En fin d’opération, éliminer le sur­nageant et récupérer soigneusement tous les culots de boue qu’on laisse sécher à l’étuve à 105 °C jusqu’à masse constante (en général pendant au moins 12 heures).

Remarque : une floculation préalable de la boue par quelques mg · L–1 de polymère (floculation in situ dans le godet) permet d’obtenir des culots homogènes très facilement récupérables sans perte de matière. Soit M(g) la masse du résidu sec obtenu et V (mL) le volume de boue centrifugée (V = 160 ou 320 mL)

Formule : MES des boues liquides - méthode par centrifugation

méthode par filtration

Cette méthode est plutôt réservée aux boues assez peu concentrées (de 2 à 10 g · L–1 par exemple).

Tarer exactement un papier filtre (type filtre sans cendre extra rapide _ 150, Durieux par exemple) et filtrer la boue (25 à 100 mL selon la concentration) sur entonnoir en verre. Cette méthode peut être assez longue dans certains cas de mauvaise filtrabilité de la boue. Sécher ensuite le filtre à l’étuve à 105 °C jusqu’à masse constante.

Formule : MES des boues liquides - méthode par filtration

avec :
M : masse sèche du filtre et du gâteau (g),
F : masse du filtre seul (g),
V : volume de boue filtrée (mL).