ammoniac NH3

Temps de lecture :

Le dosage de l’ammoniac est de plus en plus souvent requis en désinfection totale de l’eau potable. Il per­met en effet de convertir le chlore libre en chloramine (permettant de maintenir un résiduel de biocides doux et persistants mais ne conduisant pas à la formation de trihalométhane…) :

Formule : ammoniac NH3 -dosage de réactif

Un dosage de 5 g NH3·g–1 Cℓ2 libre est souvent recommandé (voir chapitre oxydation-désinfection).

Le transport et le stockage de lessives concentrées (64 % en NH4OH) ne sont pas envisageables en été en raison du risque d’échauffement et donc de surpression ; le conditionnement normal est aussi sous forme d’ammoniac liquide, non réfrigéré, en récipients timbrés, et sous des pressions de 6 bars à 10 °C et 12 bars à 30 °C. Le transfert doit en être effectué selon les recommandations de sécurité propres aux pays concer­nés.

La décompression du liquide à la pression atmosphérique le refroidit à – 31 °C (voir tableau 40 section constantes caractéristiques des gaz). Le maintien de la pression gazeuse peut être assuré par échangeur thermique de réchauffement situé sur la tuyauterie de transfert et équipé de dispositifs interdisant à l’arrêt le gel de l’eau de réchauffe­ment.

La réaction de dissolution du gaz dans l’eauest exothermique (34 à 40 kJ par mole de NH3, en solutions en dessous de 10 %).

pour aller plus loin :