coupons

Temps de lecture :

Méthode la plus utilisée, les coupons sont des éprouvettes découpées dans le métal à tester, d’une surface et d’un poids (après nettoyage) connus. Les paramètres d’expositions les plus significatifs sont :

  • la composition de l’eau ;
  • la température ;
  • la vitesse du fluide le long de l’éprouvette ;
  • les conditions de surface du métal (rugosité-passivation…) ;
  • le temps d’exposition.

Le temps d’exposition est toujours un compromis entre le faible temps disponible et la validité du résultat. La vitesse de corrosion est souvent rapide au début (métal nu) puis décline et atteint une vitesse constante quand les différents films se sont mis en place. Un temps trop court fournira donc des vitesses excessives, ainsi typiquement les coupons sont installés pour des périodes de 1 à 3 mois. Ils peuvent être immergés dans le circuit ou sur une boucle dérivée et sont montés sur un support non conducteur.

Après exposition les éprouvettes sont nettoyées et pesées et le poids perdu (ΔP) exprimé en épaisseurs perdues (mm · an–1) selon la relation.

Formule : mesure vitesse de corrosion - coupons

où :

ΔP : perte de masse (mg),

S : surface exposée (cm2),

ρ : densité du métal (g · cm–3),

Δt : durée d’exposition (jour).

Pour exprimer les résultats en unités différentes : mdd = mg · dm–2·jour–1 ou mpy (millième de pouce par an), se servir du tableau 7.

vitesse corrosion -  couponsImage sécurisée
Tableau 7. Vitesse de corrosion

En plus de la détermination de la perte moyenne, les échantillons doivent être examinés pour comprendre quel type de corrosion s’est produit et déterminer, par exemple, la profondeur de piqûre (détermination sous microscope de la profondeur atteinte), la nature des produits recueillis…