les modules disponibles - leur géomètrie

Temps de lecture :

Les appareils unitaires de séparation appelés « modules », ou souvent «éléments» dans le cas des modu­les spiraux, mettant en œuvre les membranes, sont conçus de façon à atteindre deux objectifs essentiels :

  • assurer, au niveau de la membrane, une circulation suffisante du liquide à traiter pour limiter les phé­nomènes de polarisation de concentration (membranes de dessalement) ou de dépôts de particules (membranes de clarification) ;
  • réaliser un module compact, c’est-à-dire présentant un maximum de surface d’échange par unité de volume.

Ces deux objectifs tendent à diminuer le coût des modules nécessaires afin de produire un volume donné de liquide traité.

Mais le module doit satisfaire à d’autres exigences telles que :

  • facilité de rétrolavage, décolmatage hydraulique (flushing) et de lavage chimique, et/ou désinfection voire stérilisation…) ;
  • facilité de montage/démontage… ;
  • possibilité d’automatiser les chaînes de production…

Sur le marché, on trouve quatre grands types de modules : tubulaires, à fibres creuses, à plaques, spiraux, mais de fait en traitement des eaux 95 % des installations de MF ou UF sont réalisées en « fibres creuses » et la même proportion en modules spiraux en ce qui concerne la NF ou l’ OI .