principales caractéristiques des effluents

Temps de lecture :

Le spectre des effluents pouvant être traités par évaporation / cristallisation est très large en termes de d’origine et de caractéristiques. Ils sont dans leurs très grandes majorités issues de filières de réutilisation mettant en œuvre des systèmes membranaires. On aura donc à évaporer / cristalliser des « brines » dont la concentration en matière dissoute sera fonction de la filière amont, typiquement comprise entre 10 et 100 gr/l. La concentration aura un impact direct sur la combinaison des procédés à mettre en œuvre. La composition ionique des brines ainsi que les conditions de fonctionnement du procédé de cristallisation définiront la nature des sels obtenus.

Les autres composés présents dans les brines auront un impact plus ou moins important en fonction de leur concentration sur la qualité des condensats, la pureté des sels et les conditions d’opération des unités d’évaporation / cristallisation. On prêtera une attention particulière à la matière organique, l’ammoniaque, les alcalino-terreux (calcium et magnésium), les sulfates et la silice. La composition des brines entrera également dans le choix des matériaux à mettre en œuvre (cf. risques de corrosion).

Image sécurisée
Tableau 5. Principales caractéristiques des effluents

Impact de la composition des eaux sur les procédés évaporation - cristallisation et sous-produits.