compression mécanique de vapeur

Temps de lecture :

Cette technologie est fréquemment utilisée lorsque le site ne dispose pas d’autre source d’énergie que l’électricité. La capacité unitaire varie de 20 à 2 500 m3 par jour. La compression des buées apporte l’énergie nécessaire au système. Environ 200 mbar suffisent car ils correspondent à l’élévation de température des buées (sans changement de phase) et assurent un Δt suffisant pour l’évaporation. Pour le démarrage, il est nécessaire de créer les premières buées par une série de résistances chauffantes. Afin de réduire la consom­mation électrique, deux échangeurs à plaque installés sur l’entrée eau de mer récupèrent les calories avant évacuation du distillat et de la saumure. La consommation électrique sur ce type de système varie de 8 à 25 kWh · m–3 évaporé en fonction de la taille de l’unité.

Le vide est assuré par un hydroéjecteur fonctionnant soit sur l’eau de mer sous pression, soit sur une bou­cle indépendante.

compression mécanique vapeurImage sécurisée
Figure 13. Compression mécanique de vapeur (CMV)
pour aller plus loin :