récupérateurs d'huile et flottants pour bassins ou lagunes

Temps de lecture :

La collecte des nappes d’huiles (et/ou de flottants) rassemblées à la surface d’un plan d’eau tranquille peut être effectuée à partir d’appareils appelés récupérateurs, qui n’ont aucune action épuratrice sur l’eau sous‑jacente. On peut en distinguer quatre familles

goulottes et déversoirs orientables

Montés fixes (ou flottants dans le cas d’un niveau variable), simples, ils nécessitent toutefois un dispositif annexe d’approche de la nappe d’huile et surtout entraînent une grande quantité d’eau.

collecteurs oléophiles à tambour ou à bande

Jouant sur l’adhérence de l’huile à leur surface hydrophobe, ils ont l’avantage de récupérer une huile pau­vre en eau et, dans le cas des bandes, de tolérer une grande variation du niveau d’eau. Pour les grandes surfaces, ils doivent aussi être assistés d’un raclage de nappe.

récupérateurs mécaniques fixes

La nappe d’huile est véhiculée sur une grande distance vers la zone de collecte, par un courant d’eau créé par un mobile de pompage, mais on récupère de très grandes quantités d’eau.

récupération au niveau d’'un vortex

Système fixe et plus souvent flottant, permettant d’accumuler l’huile en son centre et donc de pomper moins d’eau.