soudes usées

Temps de lecture :

Ces effluents, de très petit volume, représentent une charge considérable de sulfures 2 à 5 g · L–1 S2– et éventuellement de phénols, qui nécessite un traitement séparé de désulfuration et, éventuellement, de déphénolage.

La désulfuration peut être assurée par acidification à pH 3-3,5 et stripping du H2S libéré par un gaz neutre. L’effluent ainsi traité est stocké et envoyé à très petit débit vers la station d’épuration, au niveau de la désul­furation si elle existe, sinon avant la flottation à air dissous.

Le déphénolage est assuré par l’épuration biologique après une forte dilution dans les eaux résiduaires générales.