sidérurgie

Temps de lecture :

Une usine sidérurgique intégrée, comprend plusieurs unités :

  • agglomération : préparation du minerai et des charges des hauts fourneaux qui serviront à faire la fonte (pratiquement pas d’effluents) ;
  • cokerie : fabrication du coke sidérurgique qui sert à la réduction du minerai ;
  • hauts fourneaux : élaboration de la fonte ;
  • aciérie : élaboration des aciers de toutes nuances (fonction des charges ajoutées) ;
  • aciérie électrique : élaboration d’acier particulier et recyclage de ferrailles ;
  • coulée continue : formation des brames, blooms, billettes qui serviront à l’élaboration des produits finis ;
  • laminage à chaud : formation des tôles, poutrelles, fils… ;
  • laminage à froid : élaboration des produits finis (tôles fines de différentes qualités, fers marchands…).

Dans l’ensemble de ces ateliers, il faut distinguer :

  • l’aménagement des grands circuits semi-ouverts de lavage de gaz ou d’arrosage des laminoirs à chaud, et le traitement de leurs purges avant rejets (ces effluents sont peu pollués) ;
  • le traitement des effluents spécifiques qui proviennent, de la cokerie (eaux ammoniacales) et du lami­nage à froid (décapage, laminage et parachèvement), effluents qui sont, eux, très pollués.