usine de dessalement d’eau de mer par osmose inverse, Barka II (Oman)

usine de dessalement osmose inverse Oman

En décembre 2006, Oman Power and Water Procurement Company attribuait à Engie, en consortium avec Mubadala Development et National Trading Company le Projet de Barka II IWPP (Independent Water and Power Project) dans le Sultanat d’Oman. Ce contrat comprenait la construction et l’exploitation d’une centrale électrique de 678 MW et d’une usine de dessalement d’eau de mer d’une capacité de 120 000 m3/jour.

Doosan Heavy Industry, sélectionné par le consortium comme EPC Contractor (ingénierie, fourniture des équipements, construction) pour l’ensemble du projet, a confié à SUEZ la conception, la réalisation et l’exploitation de l’usine de dessalement par osmose inverse pour une durée de 15 ans.

Cette installation, localisée à 50 km au nord-ouest de Muscat, est un élément essentiel au développement de la production d’énergie et d’eau pour le réseau principal d’Oman, desservant la zone de Muscat.

usine dessalement osmose inverse BarkaImage sécurisée

filière de traitement de l’eau

Des précautions spécifiques ont été prises pour réduire l’impact de l’usine de dessalement sur le milieu marin. La saumure provenant de la filtration d’eau de mer est recyclée dans le circuit de refroidissement de la centrale électrique de manière à augmenter la qualité de l’eau de mer refoulée sans impact sur l’environnement.

prétraitement de l’eau de mer, une filtration en 2 étapes

2 étages de filtration sur filtres Seaclean™ bicouche en série :

  • 23 filtres horizontaux sous pression
    • Taux de filtration : 11-14 m/h
    • Media filtrant : sable 0,55 mm et anthracite 1,65
  • 16 filtres horizontaux sous pression
    • Taux de filtration : 17-19 m/h
    • Media filtrant : sable 0,30 et anthracite 1,95

filtration sécurisée par 14 filtres à cartouche (5μm)

osmose inverse : un système double-passe

  • 14 racks d’osmose inverse (6 modules chacun)
  • 14 pompes haute pression = turbines pour récupération d’énergie,
  • 12 250 membranes d’eau de mer
  • 3 724 membranes d’eau saumâtre
  • 7 racks d’osmose inverse (4 modules chaque)

post-traitement

  • Reminéralisation pour production d’eau potable : le traitement de potabilisation inclut une étape de reminéralisation avec injection de CO2, chaux et fluorisation.
  • Désinfection finale : la désinfection finale est obtenue par utilisation d’hypochlorite de sodium.