les lagunes de déshydratation

Temps de lecture :

Elles sont utilisées dans des pays de faible pluviométrie, ne voulant pas dépenser des réactifs chimiques pour la déshydratation.

Ces lagunes (de faible hauteur : 1,8 m environ) ne fonctionnent que sur le principe d’évaporation (donc fond étanché pour éviter la pollution du sol). Le séchage s’effectue par petites couches successives de boues et il faut donc avoir plusieurs lagunes pour assurer les rotations. Lorsqu’environ 1 m de boues asséchées (30 à 40 % de siccité) sont au fond de la lagune, on procède à son évacuation par tracto-pelle vers une aire de post-séchage.

Ce procédé est dimensionné selon la capacité évaporatoire du site (variation saisonnière prise en compte). Il ne peut être appliqué que sur des boues parfaitement stabilisées pour éviter les nuisances.