introduction

Temps de lecture :

SUEZ développe ses propres machines d’épaississement et de déshydrata­tion de boues ; une gamme complète d’épaississeurs dynamiques (voir épaississement) et de filtres à bandes presseu­ses peut ainsi être proposée. Cette gamme a été conçue pour traiter à la fois des boues de type hydrophile n’acceptant pas les fortes pressions et des boues plus hydrophobes sur lesquelles de fortes pressions peu­vent être exercées afin d’atteindre des siccités importantes. La structure mécanique des machines est évi­demment adaptée aux tensions de toiles (pression) applicables.

Ces filtres sont très répandus pour plusieurs raisons :

  • grande facilité d’exploitation et bon contrôle visuel de la boue en cours de déshydratation ;
  • coût d’exploitation et d’investissement modérés ;
  • conception de machines avec pré-épaississement intégré permettant de traiter des boues très diluées tirées directement des bassins d’aération ;
  • continuité du procédé et du lavage des bandes filtrantes ;
  • simplicité de la mécanique ;
  • production de boues pelletables

Par ailleurs, ils représentent le procédé quasi universel (tout type de boues) et le moins énergivore des procédés de déshydratation :

  • filtre à bandes : 10-25 kWh · t–1 de MES ;
  • filtre-presse classique : 20-40 kWh · t–1 de MES ;
  • centrifugeuse : 30-60 kWh · t–1 de MES.

Par contre, les gâteaux produits sont les plus humides.