station de traitement des eaux résiduaires urbaines de Doha West (Qatar)

station traitement eaux résiduaires urbaines Doha West

Face à la forte expansion économique et aux besoins en eau croissants de la ville de Doha, la gestion et la protection des ressources en eau a depuis longtemps été un enjeu majeur pour le PWA (Ashghal).

Dans le cadre de son programme global de gestion des eaux résiduaires de la ville de Doha, Ashghal a planifié la construction de stations d’épurations et engagé plusieurs contrats dont l’extension de la station d’épuration de Doha West, qui est à ce jour la plus grande station de traitement des eaux résiduaires urbaines du pays.

SUEZ signe en 2005 le premier contrat (phase 3) pour la conception, la construction et l’exploitation de la nouvelle station de 135 000 m3/jour, puis en 2010 un nouveau contrat (extension 3, annexe 1) pour une extension portant la capacité de la nouvelle station de Doha West à 175,500 m3/jour. En tenant compte l’ancienne station de Doha, (70,000 m3/jour), la capacité totale du site de Doha West atteint 245,500 m3/jour.

Équipée d’un traitement d’ultrafiltration membranaire de pointe, l’installation permet le recyclage de près de 100% des eaux traitées. L’eau ainsi recyclée est réutilisée pour l’irrigation d’espaces verts, la culture maraîchère et la réalimentation des nappes aquifères.

filière de traitement de l’eau

Le process degremont® est basé sur plusieurs étapes de traitement afin de fournir un effluent d’une qualité standard élevée :

  • Traitement primaire sur StepScreen et dessablage
  • Traitement secondaire en boues activées
  • Traitement tertiaire avec une filtration gravitaire suivi d’une filtration sur filtre à sable associées à des membranes d’ultrafiltration (Ultrablue™ ZW1000) permettant une excellente barrière sanitaire pour la réutilisation de l’eau traitée
station traitement eaux résiduaires urbaines Doha West - Reuse eaux uséesImage sécurisée

réutilisation de 100 % des eaux usées

  • 55% de l’eau traitée est renvoyée en agriculture dans les fermes situées au milieu du désert
  • 42% de l’eau traitée est renvoyée vers la ville de Doha pour l’irrigation des espaces verts
  • 3% de l’eau traitée est réinjectée dans le sol pour recharger la nappe phréatique

désodorisation

Élimination biologique des odeurs par traitement physico-chimique avec Azurair™ C (acide, javel, hydroxyde de sodium, thiosulfate ou bisulfite) combinée à l’Azurair™ B (procédé biologique sur Biolite®) pour réduire le coût des réactifs.