permanganate de potassium

Temps de lecture :

Le permanganate de potassium est préparé industriellement à partir de minerai de dioxyde de manganèse appelé pyrolusite par :

  • oxydation par voie humide ou par voie sèche en manganate ;
  • oxydation électrolytique du manganate en permanganate.

En fonction de l’origine du minerai de départ, il peut subsister dans le produit certaines impuretés métal­liques à l’état de traces (arsenic, cadmium, chrome, mercure, nickel, plomb, antimoine, sélénium). La teneur minimale en permanganate de potassium est normalisée à 98,5 % en masse pour le produit courant. Il se présente généralement sous forme de cristaux fins violet foncé. Il peut être stocké à température ambiante dans des récipients fermés en acier protégé ou en matériau plastique selon les codes en vigueur. Le produit est dissout dans l’eau pour constituer une solution mère de concentration environ égale à 3 g · L–1, laquelle est injectée dans l’eau à traiter par pompe doseuse.

Le permanganate est un réactif relativement coûteux. Il est principalement utilisé en prétraitement des eaux de consommation pour l’élimination du manganèse et du fer en solution (voir les oxydants et désinfectants, élimination du fer et élimination du manganèse). Son action sur le manganèse est plus efficace que celle du chlore. D’autres cas d’applica­tion sont connus :

  • prévention du développement d’algues dans les réservoirs d’eaux brutes ;
  • préoxydation d’eaux naturelles pour l’élimination des couleurs, goûts et odeurs ou pour minimiser la formation de THM dans une étape de chloration ultérieure.

Ces applications relatives à l’oxydation de la matière organique restent peu nombreuses car l’action du permanganate vis-à-vis des composés organiques est sélective. De ce fait, la dose à appliquer demande à être ajustée selon les variations de composition de l’eau pour éviter tout surdosage qui se solderait par la coloration de l’eau en rose.

pour aller plus loin :