applications en traitement des eaux

Temps de lecture :

séparation de suspensions huileuses peu chargées en matières en suspension

Les machines industrielles utilisées sont dans ce cas des séparateurs à assiettes (figure 44) encore appe­lés clarificateurs à disques.

Séparateur assiettes trois phasesImage sécurisée
Figure 44. Séparateur à assiettes trois phases. Coupe schématique

Ce sont des machines tournantes à axe vertical pouvant créer des champs centrifuges très élevés (3 000 à 8 000 g). Deux systèmes d’extraction des sédiments peuvent y être utilisés :

  • sortie continue par buses (Ø 1 à 2 mm) : l’effluent ne doit pas contenir beaucoup de matières en suspen­sion (volume du sédiment inférieur à 2-3 %) et surtout pas de particules grossières (tamisage fin imposé) ;
  • sortie discontinue par ouverture limitée de toute l’enceinte inférieure (on appelle ces machines : à bol autodébourbeur). Elles peuvent traiter des suspensions huileuses plus chargées en matières en suspen­sion (volume de sédiment jusque 5 à 6 %) mais avec des débits modérés.

Le réglage de ces clarificateurs est parfois délicat lorsque la qualité des effluents (teneur en huile) est varia­ble. En effet l’intérêt économique de ce procédé dépend de la revalorisation par recyclage des huiles récu­pérées, il faut donc en même temps une huile sans phase aqueuse et une phase aqueuse peu chargée en huile (récupération maximale).

L’application la plus répandue est le traitement des eaux résiduaires des industries automobiles (huiles solubles), sidérurgie, industries agroalimentaires…

séparation de suspensions boueuses très chargées en huile

Lorsque le volume de sédiment devient trop important (6-15 % en volume) il est alors possible d’utiliser les décanteuses continues cylindroconiques à axe horizontal dites 3 phases : solide/eau/huile.

Un préchauffage à 90 °C et un conditionnement adapté sont souvent nécessaires.

Fiabilité et régularité de séparation ne peuvent être assurées que si les caractéristiques physico-chimiques de ces suspensions sont relativement stables.

On notera que les constructeurs développent maintenant des machines à anneau liquide modifiable pen­dant le fonctionnement ce qui permet de réajuster facilement la reprise huile/eau.

Applications : en raffinerie par exemple.

séparation de particules lourdes et de forte granulométrie par cyclonage

Le cyclonage utilise aussi l’effet centrifuge provoqué par une arrivée tangentielle de liquide dans une enceinte fixe cylindroconique. Les accélérations sont faibles mais suffisantes pour séparer des particules grenues et denses (voir hydrocyclone).

pour aller plus loin :