objectif des traitements d'oxydo-réduction

Temps de lecture :

L’oxydation par voie physico-chimique est utilisée pour le traitement de tous les types d’eau avec des objectifs variables :

  • pour la désinfection avant usage domestique ou industriel pour éviter tout risque de contamination bactériologique ;
  • pour précipiter des composés dissous (fer, manganèse, sulfures) ;
  • pour dégrader des composés organiques en particulier responsables de la couleur, de l’odeur et du goût de l’eau, ou toxiques et qui, plus généralement, contribuent à la demande chimique en oxygène de l’eau ;
  • pour éliminer l’azote ammoniacal ;
  • pour transformer des polluants non biodégradables en substances assimilables par les bactéries dans un traitement biologique ultérieur.

Le choix de l’oxydant à utiliser dans les différents cas de figure est dicté par :

  • un pouvoir oxydant aussi élevé que possible ;
  • une bonne sélectivité vis-à-vis de la pollution ciblée ;
  • des effets secondaires maîtrisés en terme de toxicité induite ;
  • un coût de traitement associé non prohibitif.

La réduction par voie physico-chimique est plus rarement mise en œuvre. Ses applications sont très spé­cifiques avec principalement :

  • l’élimination de l’oxygène dissous pour limiter le risque de corrosion dans les circuits d’eau industrielle ;
  • la conversion du chrome hexavalent en chrome trivalent ;
  • la destruction des oxydants résiduels.
pour aller plus loin :