particularités des bactéries méthanogènes

Temps de lecture :

Les bactéries méthanogènes sont anaérobies strictes et donc bloquées dès que quelques fractions de ppm d’O2 dissous sont présentes. Elles sont caractérisées par la présence de coenzymes ou de facteurs très spé­cifiques tel le facteur F420 dont les propriétés de fluorescence permettent leur mise en évidence sous microscope avec lampe UV. Le facteur F 430 quant à lui renferme du nickel, ce qui rend cet élément indis­pensable à la croissance de ces populations.

Les principaux genres sont les suivants (tableau 12).

Image sécurisée
Tableau 12. Genres de bactéries méthanogènes

Les temps de doublement sont très différents suivant le substrat utilisé, de quelques heures pour les bac­téries hydrogénophiles à plusieurs jours pour les bactéries acétoclastes.

Les constantes d’affinité vis-à-vis des substrats sont aussi très variables, ainsi des teneurs très faibles en acétate tendent à favoriser la présence de Methanothrix dans les écosystèmes anaérobies.

pour aller plus loin :