filtres greenleaf

Temps de lecture :

Le filtre Greenleaf met en œuvre une méthode originale de contrôle de la filtration et du lavage. Ce filtre gravitaire utilise sa sortie d’eau filtrée pour son lavage et ne nécessite un appoint d’eau de lavage que si le débit d’eau filtrée est insuffisant. Le lavage peut être fait à l’eau seule (35-50 m · h–1), à l’air et à l’eau simul­tanés (air : 30-55 m · h–1 ; eau : 24-60 m · h–1), ou à l’air puis à l’eau (air : 30-70 m · h–1 ; eau : 35-50 m · h–1).

L’élément principal du système Greenleaf est l’organe de distribution et de contrôle central, contrôlant quatre cellules. Les cellules peuvent être circulaires (acier ou béton), carrées ou rectangulaires (béton).

filtration

L’eau à filtrer (figure 15) est amenée à l’organe central par une goulotte de distribution annulaire (1).

Le siphon d’entrée (2) de chaque cellule amène l’eau à filtrer dans la chambre d’entrée (3), munie d’un déversoir d’équirépartition (4). Ces déversoirs d’entrée à niveau constant remplacent les régulateurs de débit.

L’eau filtrée est collectée dans la chambre (5) commune à toutes les cellules filtrantes. Elle en sort par le déversoir (6) qui maintient en permanence une charge positive sur le matériau filtrant (12).

lavage

Lorsque le niveau maximal sur une cellule est atteint, le lavage se déclenche : le siphon d’entrée (2) de la cellule est désamorcé par ouverture de la vanne (7). Le niveau d’eau baisse alors jusqu’au déversoir (6). Les autres cellules restent en fonctionnement.

La fermeture de la vanne (8) met le siphon de lavage (9) en liaison avec la chambre sous vide (10). L’eau monte donc dans le siphon, à la fois depuis le réservoir d’évacuation des eaux de lavage et depuis la colonne centrale du filtre, jusqu’à l’amorçage.

L’eau de lavage, venant du réservoir général d’eau filtrée, passe alors à contre-courant à travers le maté­riau filtrant, est collectée par la goulotte (11), passe par le siphon (9) puis est évacuée par la vidange (13).

Lorsque le matériau filtrant est propre, le siphon (9) est désamorcé par ouverture de la vanne (8). Le retour en phase « filtration » s’effectue alors par fermeture de la vanne (7) et réamorçage du siphon d’entrée (2).

Image sécurisée
Figure 15. Filtres Greenleaf – Schéma de principe
pour aller plus loin :