post-traitement

Temps de lecture :

Comme déjà vu, le traitement de méthanisation permet principalement l’élimination de la pollution carbonée, l’azote et le phosphore éliminés étant uniquement lié à la synthèse de la biomasse, mais le traitement de méthanisation est souvent insuffisant pour obtenir les valeurs requises en DBO, DCO, et a fortiori celles en NH4 voir au N total ; pour y parvenir un traitement de finition aérobie est nécessaire.

L’ensemble des procédés aérobies des cultures bactériennes aérobies et des procédés biologiques peuvent être utilisés (suivant les concen­trations résiduelles). On notera que les boues anaérobies arrivant dans un système de boues activées peuvent être partiellement minéralisées puis se com­portent comme des boues inertes s’agglomérant aux flocs biologiques sans exercer de demande significative en oxygène.

En cas d’effluent riche en sulfate, l’eau produite par le méthaniseur à l’équilibre avec le gaz est également riche en HS qu’il est souvent utile d’éliminer avant traitement ultérieur… Ceci peut être fait soit par un sys­tème d’oxydation catalytique soit par voie biologique sur culture fixée permettant dans ce cas d’oxyder les sulfures en S° et de décanter ce souffre dans les eaux de lavage.