généralités

Temps de lecture :

La distillation est la technologie la plus ancienne utilisée pour obtenir une eau dépourvue de sel à partir d’eau de mer ou d’eau saumâtre. Le principe est le même que celui du cycle naturel : la chaleur qui règne au-dessus des océans permet l’évaporation de l’eau sous forme de buée formant ainsi les nuages. Lorsque les nuages atteignent des couches atmosphériques plus froides, ils se condensent et retombent à la surface de la terre sous forme de gouttes de pluie dépourvue de sel.

Ce cycle a été repris pour réaliser des appareils industriels : une source chaude pour l’évaporation et une source froide pour la condensation et quelle que soit la salinité de l’eau brute, l’eau produite est de très bonne qualité, la salinité finale étant généralement inférieure à 10 mg · L–1 (certaines technologies de sépa­ration des gouttelettes de saumure entraînées dans la vapeur (dévésiculeurs) permettent même d’atteindre une valeur inférieure à 1 mg · L–1).

L’énergie nécessaire peut provenir d’une boucle d’eau chaude, de vapeur ou d’une source électrique. La vapeur est ensuite condensée sur des tubes refroidis par l’eau de mer pour produire l’eau dessalée (sauf pour la compression mécanique développée à la section compression mécanique de vapeur).

Bien que beaucoup de types d’évaporateurs aient été proposés pour le dessalement d’eau de mer (tubes verticaux, à plaques, à grimpage ou à descendage), la principale technologie utilisée reste l’évaporateur à tubes horizontaux avec aspersion d’eau de mer (figure 7) où l’eau de mer est évaporée à la surface des tubes (chauffés par l’intérieur) et la vapeur ainsi formée est dirigée vers un condenseur.

évaporateur faisceau horizontalImage sécurisée
Figure 8. Évaporateur à faisceau horizontal
pour aller plus loin :