identification, transport et conservation des échantillons

Temps de lecture :

Ce paragraphe s’applique à tout type d’échantillons liquides ou solides (réf. ISO 5667-2 examen des matériaux granulaires et pulvérulents et ISO 5667-10 examen des matériaux granulaires et pulvérulents).

identification

Les échantillons prélevés doivent être clairement identifiés. Chaque flacon doit porter une étiquette indiquant :

  • nom de l’opérateur qui a effectué les prélèvements ;
  • site du prélèvement ;
  • lieu et la nature ;
  • mode de prélèvement (ponctuel ou moyen 24 heures, proportionnel au débit ou au temps) ;
  • date et heure (du début de prélèvement) et durée ;
  • des informations sur une éventuelle technique de conservation de l’échantillon.

Émettre un bulletin d’accompagnement de ces échantillons pour préciser les analyses à réaliser par le laboratoire. Y noter le volume (un débit, un nombre de bennes…) ayant transité sur la station durant la période de prélèvement.

transport et conservation des échantillons en vue de leurs analyses

Dans le cas général, les échantillons prélevés doivent impérativement être conservés au froid (+ 2 à + 5 °C) et à l’abri de la lumière, y compris pendant leur transport vers le lieu d’analyse.

Pour plus de détails, se référer à la norme ISO 5667-3 (30 pages) qui donne, en fonction des paramètres à analyser, les conditions de conservation recommandées… Le tableau 1 donne toutefois des conseils pour les analyses les plus courantes.

Image sécurisée
Tableau 1. Eaux naturelles, potables, et résiduaires – Conservation des échantillons
pour aller plus loin :