charbon actif en poudre

Temps de lecture :
suspension Eau + CAPImage sécurisée
Figure 22. Préparation de suspension Eau + CAP

Suivant la taille de l’installation, le CAP peut être stocké en sacs, en silo ou en big-bag et le tableau 2 mon­tre les différents systèmes possibles pour obtenir une suspension souvent appelée « barbotine » contenant de 30 à 50 g · L–1 de CAP.

type installation CAPImage sécurisée
Tableau 2. Tableau des différents types d’installation

Sur les grandes stations (figure 23), la vis doseuse alimente directement le bac de mouillage-acidification, aussi pour obtenir une concentration précise de la barbotine, il est indispensable d’utiliser un volume d’eau précis ainsi qu’un dosage volumétrique du charbon (ou, mieux, un dosage pondéral).

barbotine CAP à stockage en siloImage sécurisée
Figure 23. Préparation de barbotine de CAP à partir d’un stockage en silo
barbotine CAP big-bagImage sécurisée
Figure 24. Préparation de barbotine de CAP à partir d’un big-bag

Dans le cas de silo de forte hauteur ayant tendance à tasser le CAP, il est prudent d’introduire une trémie intermédiaire détassant celui-ci et assurant une bonne précision au dosage volumétrique.

L’installation d’une « trémie intermédiaire » permet le détassement du charbon actif. Elle est alimentée par une vis de transfert ou une vanne alvéolaire. Le système de dosage est installé sur la « trémie intermédiaire ». Le CAP étant détassé, un dosage volumétrique (vis doseuse) est alors possible.

Le CAP est un produit dont la masse volumique varie beaucoup en fonction de sa fluidisation ou de son tassement (200 à 600 kg · m–3). Cette variation de masse volumique entraîne des risques soit de fluage, soit de voûtage qu’il faut savoir prévenir.

Par ailleurs, le CAP est un produit alcalin. Il contient des oxydes tels que CaO qui, lors du mouillage, for­ment du Ca(OH)2, entraînant un phénomène de carbonatation dans les tuyauteries d’injection. Il est donc indispensable d’acidifier l’eau de mouillage dès qu’elle contient un TAC > 5 °F.

pour aller plus loin :