gaz carbonique CO2

Temps de lecture :

Le gaz carbonique est employé en reminéralisation d’eau potable, en combinaison avec la chaux, et éga­lement en neutralisation (voir la section réactifs et traitements utilisables). En neutralisation, il permet une régulation précise du pH grâce à un dosage fin et à une courbe de neutralisation plus progressive que celle obtenue avec les acides forts.

En reminéralisation, environ 9 g de CO2 et 7,5 g de Ca(OH)2 sont requis pour apporter 1 degré de TAC à 1 m3 d’eau.

principe d’une unité d’injection de CO2

Bien que le gaz carbonique puisse être produit à partir de brûleurs immergés ou non dans l’eau à traiter, la méthode la plus courante utilise le CO2 stocké à l’état liquide dans des réservoirs sous pression calorifu­gés et réfrigérés (pression 20 bar, température – 20 °C). Le CO2 liquide soutiré est vaporisé dans des évapo­rateurs (apport extérieur de calories), puis détendu aux conditions d’utilisation (3 bar à 12 °C). Il est enfin injecté, à l’état gazeux, dans l’eau à traiter par l’intermédiaire de disques diffuseurs poreux immergés sous quelques mètres d’eau dans des tours de contact, ou injecté au moyen d’un hydroéjecteur (voir principe de fonctionnement pour l’injection du chlore).

Pour des débits plus faibles, le CO2 peut être utilisé stocké en bouteilles.

exemple de réalisation

La figure 17 se réfère à l’unité de reminéralisation d’eau potable de la ville de Lisbonne-Asseiceira.

La capacité totale de l’installation est réglable de 200 à 850 kg · h–1 de CO2. Le débit est asservi au débit d’eau à traiter, au taux de traitement désiré et éventuellement au pH de l’eau reminéralisée, grâce à des van­nes de régulation situées sur le circuit gazeux, elles-mêmes pilotées par des régulateurs qui reçoivent leurs instructions d’un automate programmable contrôlant le procédé.

Lisbonne-Asseiceira poste completImage sécurisée
Figure 17. Installation de Lisbonne-Asseiceira. Poste complet de stockage et distribution de CO2
pour aller plus loin :