filières de traitement des eaux de surface

Temps de lecture :

Comme déjà noté, certaines eaux souterraines « sous influence des eaux de surface » doivent être rattachées à cette catégorie.

Les figures 1 et 2 regroupent respectivement les étapes applicables tout d'abord pour le prétraitement d'une eau, puis pour son traitement complet voire son affinage.

Image sécurisée
Figure 1. Prétraitements
Image sécurisée
Figure 2. Étapes de base des filières de traitement des eaux de surface

On voit qu'il existe un très grand nombre de solutions possibles, qu'il convient de mettre en œuvre en respectant certaines règles simples, qui consistent à considérer séparément le rendement de l'élimination, aux différentes étapes du traitement, des différents polluants en fonction :

  • de l'état dans lequel ils sont présents dans l'eau :
    • Flottant
    • Suspension (naturellement décantable)
    • Colloïde (décantable après coagulation)
    • Solution
    • Ion
  • de leur taille respective (pour les MES) :
    • > 150 µ : Macrotamisage et/ou dessablage
    • 150-10 µ : Débourbage (microtamisage pour cas exceptionnels)
    • < 10 µ : clarification
  • de leur spécificité :
    • Colloïde (coagulation-floculation et/ou membrane de clarification)
    • Matière dissoute (oxydation et/ou adsorption et/ou dégradation biologique)
    • Ion (précipitation et/ou membrane dessalement)
    • Germe pathogène (désinfection chimique – rayonnements – membrane).

Il faut ensuite vérifier que l’addition de n étapes ayant les meilleurs rapports efficacité/coût permet bien d’atteindre les objectifs recherchés (normes, fiabilité, …).