rénovation (ou "réhabilitation") des statons existantes

Temps de lecture :

La satisfaction de besoins croissants en eau de meilleure qualité passe souvent par une optimisation des ouvrages existants, du moins lorsque les ressources sont limitées et/ou que la construction de nouvelles sta­tions n’est pas envisageable à brève échéance.

Il est évident que la première intervention de rénovation d’une station consiste à remplacer les vieux équi­pements détériorés et réparer les ouvrages, de façon à redonner au minimum sa capacité initiale à la station. Au cours de ces opérations, il arrive que le changement de type de matériel permette d’améliorer ou de faci­liter l’exploitation (par exemple équipement de dosage de réactifs, vannes de régulation de filtres ou d’éva­cuation de boues de décantation, débitmètres…).

À côté de ces actions courantes de simple remise en état, d’autres travaux doivent être entrepris pour atteindre des objectifs plus ambitieux : production d’eau traitée en plus grande quantité (uprating) et/ou de meilleure qualité dans un environnement technique plus performant (upgrading), respect de nouvelles nor­mes de potabilité, abaissement des coûts…

Ce qui suit récapitule quelques exemples d’opérations de rénovation comportant une modernisation des stations.

pour aller plus loin :