ucd (unité compacte degremont®)

Temps de lecture :

Comportant une clarification et une filtration, c’est la solution la plus générale pour la production d’eau potable à partir d’eau de surface ou souterraine (≤ 500 mg · L–1 MES, fonctionnement possible à débit réduit jusqu’à 2 g ·L–1), non saumâtre et exempte de pollutions chimiques.

Image sécurisée
Figure 48. Schéma de principe de l’UCD (modèle à filtres horizontaux)

Il existe 14 modèles, tous montés sur skids, couvrant une plage de débits de 5 à 720 m3 · h–1 (1,4 à 200 L · s–1). On peut voir trois d’entre eux sur les photos 28 et 29. Ces stations sont en principe automatiques ou semi- automatiques et comportent :

  • une armoire électrique pour la commande du fonctionnement ;
  • un poste de préparation et injection des réactifs (sulfate d’aluminium, carbonate de sodium ou chaux, hypochlorite de calcium ou de sodium) ;
  • un coagulateur statique et un floculateur mécanique ;
  • un décanteur lamellaire (ouvert) fonctionnant à une vitesse de Hazen de l’ordre de 0,7 m · h–1 ;
  • un compartiment de stockage d’eau décantée, laquelle est reprise ensuite par pompage ;
  • une filtration sous pression (v = 8 à 12 m · h–1) dans des filtres verticaux ou horizontaux suivant les modèles, lavés à l’air et à l’eau (lavage mutuel : une citerne d’eau de lavage n’est donc pas nécessaire) ;
  • une désinfection au chlore.
Image sécurisée
Photo 28. Ville de Gazientep (Turquie) – Eau du barrage Nizip. Débit 29 000 m3 · j–1 – deux modèles d’UCD : 720 (premier plan) + 540 (second plan)
Image sécurisée
Photo 29. Tizi Ouzou (Algérie). Débit 1 200 m3 · j–1 – UCD 50

Après une décantation gravitaire, que l’on peut facilement surveiller, la filtration présente les avantages du fonctionnement sous pression : cycles plus longs, eau traitée pouvant alimenter directement un réservoir ou un réseau (pression résiduelle disponible = 2 bar en standard, pouvant être augmentée si nécessaire).

Ces stations sont logeables en conteneurs jusqu’à 80 m3·h–1. Au-delà, chaque skid est aux dimensions d’un conteneur. Leur mise en place (raccordements hydrauliques et électriques) est très rapide et ne requiert qu’une simple dalle (si possible sous abri, voir photo 29) et un caniveau raccordé à l’égout pour évacuer les boues de décantation et les eaux de lavage des filtres.