quantités nécessaires

Temps de lecture :

On admet que l’homme consomme en moyenne 2,5 litres d’eau par jour pour la boisson et la cuisson des aliments. Cette quantité dépend des conditions climatiques et peut aller jusqu’à 3 ou 4 litres en pays chaud, mais reste faible par rapport à la consommation domestique de l’eau. Celle-ci peut varier de quelques litres par jour dans les pays sans adduction publique et à faible confort ménager, jusqu’à plusieurs centaines de litres dans les pays très développés (tableau 7).

Consommation domestiqueImage sécurisée
Tableau 7. Consommation domestique

Le tableau 8 donne une idée des quantités d’eau consommées pour diverses activités domestiques :

eau consommées activités domestiquesImage sécurisée
Tableau 8. Quantité d'eau consommées pour diverses activités domestiques
Piscine ChatouImage sécurisée
Photo 5. Piscine de Chatou (Yvelines)

À ces besoins, il faut ajouter l’eau consommée par le secteur tertiaire (bureaux, commerces) et les diffé­rents services publics (écoles, hôpitaux, piscines, lavage des rues), parfois en quantité importante. En outre, certaines idustries utilisent également de l’eau distribuée.

Enfin, la demande en eau doit également tenir compte de l’état du réseau et des pertes relevées dans le réseau. On définit un rendement du réseau, qui est le rapport entre le volume d’eau compté chez les abon­nés et le volume d’eau au départ de l’usine. Un bon réseau doit permettre d’obtenir un rendement d’au moins 80 %.

En France, le rendement est inférieur à 70 % pour 50 % des réseaux ; il est inférieur à 60 % pour 25 % des réseaux. On aboutit ainsi à une consommation globale annuelle d’environ 6 milliards de m3, soit en moyenne 100 m3 par habitant et par an, ou encore 275 L·(hab·j)–1. Le tableau 9 montre la variabilité de la demande en eau pour différentes conditions d’habitation.

demande eau habitationImage sécurisée
Tableau 9. Variabilité de la demande en eau pour différentes conditions d'habitation
pour aller plus loin :