analyses chimiques

Temps de lecture :

Les analyses peuvent être utilisées pour prédire la corrosivité de l’eau aussi bien que pour la détecter.

La mesure des espèces chimiques qui déterminent la corrosivité de l’eau (surtout pH, TAC, Ca, Mg, PO4, C, SO4) et éventuellement les doses d’inhibiteur de corrosion permettent de calculer des indices tels que ceux de Langelier, Ryznar… ou d’utiliser des méthodes telles que Calgnord (Nalco) capables de prédire la vitesse de corrosion.

De même l’analyse des produits de corrosion dans l’eau peut renseigner sur l’intensité de la corrosion. La plus utile est l’analyse du fer dissous et en suspension (corrosion des aciers), du cuivre des alliages cuivreux (attention le cuivre peut se redéposer sur les surfaces d’acier ou de produit de corrosion si elles existent).