objectifs des traitements

Temps de lecture :

L’objectif pour toute eau sortant d’une station de traitement sera d’être voisine de l’équilibre c’est-à-dire non agressive, mais juste très légèrement entartrante.

Pour garantir la condition ci-dessus tout en respectant des valeurs de pH compatibles avec la potabilité de l’eau (pH < 8,5) ou avec la dissolution d’autres éléments (ex. : plomb à pH < 7,5), on est amené à produire une eau à un pHS compris entre 7,5 et 8,5 soit un TAC compris entre 8 et 20°F pour une eau calcaire, donc une eau qui ne peut être ni trop douce, ni trop dure.

Les traitements que nous allons décrire aux réactifs et traitements utilisables s’adressent en majorité aux eaux douces qu’il convient de reminéraliser ; cependant les désordres entraînés par des eaux trop dures (entartrage / dissolution de plomb) peuvent contraindre le traiteur d’eau à en réduire la minéralisation par décarbonatation et/ou adou­cissement; les objectifs typiques à atteindre sont :

Ces conditions sont nécessaires pour développer sur les parois des tuyauteries acier ou fonte une couche protectrice carbonatée composée d’un mélange de CaCO3 (calcite), FeCO3 (siderite), FeOOH (goethite), Fe3O4 (magnetite), assez isolante pour bloquer la tendance à la corrosion de ces métaux en présence d’eau (voir passivation de l'acier au carbone par les eaux naturelles) ;

Formule : indice  de Larson - eau corrosive
pour aller plus loin :